LA HAINE

Image Hosted by ImageShack.us


J'ai vraiment l'impression d'avoir revé.
un mois de cauchemar;courant d'abri en abri, évitant les katiushots,etc,etc..vous connaissez l'histoire...

Et puis depuis hier matin ,tout a repris son cours comme si rien n'etait arrivé .
Et c'est bien cela qui m'inquiete, car passé le cote symbolique et sympatique de tous ces petits details du quotidien qui reaparraissent petit a petit (on refait nos courses ,on remange en terrasse...); nous sommes en droit de nous poser des questions sur un avenir si proche.
J'ai l'étrange sensation que nous nous sommes arretés pour mieux sauter; que d'ici quelques semaines ou quelques mois tout recommencera en plus fort meme.

Le hezbollah a pris un gros coup, meme un tres gros coup,et ce malgré les fanfaronnades des dirigeants arabes qui crient victoire.(ils me font rire quand meme, quand on voit dans quel etat est le sud-liban et le nombres de soldats du hezbollah tués ou faits prisonniers).
Et pourtant cela ne suffira pas ;avec l'aide de l'Iran ils reconstruiront vite et se réarmeront encore plus vite( c'est pas l'armée libanaise qui va les en empecher...);et pendant ce temps la haine d'Israel continue de grandir;et les discours haineux des Assad , Ahmadinejad ou Nasrallah continuent d'influencer les foules lobotomisées.

Je les écoutais hier soir tous les trois ,ces trois cochons du moyen-orient, respirant et parlant comme cela devait se faire au 14 eme siecle, voire meme au temps des croisades. S'adressant a des auditeurs conquis et manipulés d'avance, jetant entre deux reflexions laborieuses de malheureux versets du Coran lui-meme detourné et interpreté de facon si scandaleuse.
Je m'imaginais un instant qu'un Chirac,un Bush ou un Blair se mit a parler de la sorte et nous balance de long discours religieux et guerriers a la fois.
Mais c'est aussi ce que ressent Israel dont le modele est si semblable aux societés européenes ou américaines.Mais Israel lui ,est seul au milieu de ce nid de haine et d'arrierisme..

Nous ne pouvons pas comprendre !Nous avons affaire a une autre mentalité,une autre perspective a mille lieux de ce que nous connaissons.
Il ne sert donc a rien d'essayer de raisonner de maniere conventionnelle.
Rien a faire ; il s'agit bien ,comme le décrivait si brillement Wafa sultan ,d'un fossé entre civilisations ;un décalage dans le temps; un Islam (version extremiste du moins) qui tente de nous ramener en arriere et entretient un amour du sang , de la haine et du barbarisme face a une civilisation plutot occidentale preoccupée par le développement, le confort et le bien-etre.(sans succes parfois).

Que faire alors? ...me direz vous !
Et bien si l'on regarde l'histoire ancienne et plus récente on constate que tout se finit toujours dans un bain de sang jusqu'a ce qu'une civilisation prenne le dessus.

Notre géneration et les prochaines a venir ont de grandes chances de connaitre et vivre au coeur de la civilisation Islamique...

Je sais , je suis pessimiste....mais cela flotte dans l'ere ,croyez-moi;
cette guerre, en plus de son impact matériel ,nous a ouvert les yeux.
Sur un avenir plutot sombre ou tellement nombreux sont ceux qui veulent du mal a l'état d'israel.

Et puis je vous ai lu aussi un par un , ligne par ligne ;et j'ai eu des frissons de plaisir en lisant les encouragements ou critiques constructives et puis j'ai tremblé en parcourant ces monceaux de haine et de racisme laissés par certains.
Cette haine a fait son chemin en Europe aussi; et la France n'est pas la derniere touchée.

C'est quand meme bien mystique cette haine ancestrale du peule juif ...oui des juifs car on ne peut pas éternellement separer le destin des juifs a celui d'Israel. Il est lié,un point c'est tout.
Les juifs ont traversé les malheurs en diaspora ; aujourd'hui la haine est tournée vers Israel.
C'est pareil.
"Vous les juifs des que l'on critique Israel c'est de l'antisemitisme"
Je l'ai entendu tellement de fois , je ne sais pas ce qui me dérange le plus dans cette phrase.
Si c'est :"vous les juifs" ou si c'est son supreme coté faux-cul.... d'un antisemitisme habilement deguisé.

Pas moyen d'etre tranquille.
Meme si demain Israel liberait tous les territoires et participait activement a la reconstruction d'un état palestinien libre , indépendant et fier (ce que je souhaite de tout coeur et avec moi l'absolue majorité des Israeliens) ;la haine ne s'arrétera pas et il y aura toujours un Nasrallah quelque part ou un Ahmadinejad pret a détruire "l'entité sioniste".
Et tous ces mensonges sur la volonté d'Israel de tuer des civils volontairement alors que si seulement c'etait vrai ,tout le Liban serait deja rasé et il ne resterait plus de Hezbollah;
Alors que si c'etait vrai, des dizaines de soldats israeliens ne seraient pas morts.
Alors que l'on dans les écoles israeliennes on n'apprend pas a mourir au nom de Dieu ;on apprend a aimer son prochain et a le respecter.
Alors que c'est bien le hezbollah qui n'a cessé de se cacher au coeur des villlages et de la population civile.
C'est bien lui également qui a lancé plus de 4000 roquettes sur Israel en espérant toucher le plus de civils possibles !

Je m'emporte, je m'emporte......j'ai la haine!
Et pourtant je suis le premier a souhaiter la paix ,a encourager toutes iniatives de rapprochement entre peuples ou religions...mais parfois je souffre face a tant d'injustice et tant de calomnies.

Ok, je vais prendre le temps d'apprecier ces moments de paix relative .

M'asseoir dehors, calmement et rever,rever....d'un monde meilleur.

35 commentaires:

Emilie said...

Bonjour,
je suis bien triste de ce qui est arrivé en Israel et au Liban.
Je voulais vous poser une question: si j'ai bien compris vos derniers commentaires, seule la guerre peut permettre de "sauver" les valeurs occidentales? Comme vous, je pense qu' Israel est plus proche de ces valeurs occidentales que les pays qui l'entourent (sans vouloir dire pour autant que ces valeurs sont meilleures, meme si elles me sont plus familières, donc plus rassurantes). Cependant, ayant des amis libanais athés et modérés qui se sont peu à peu tournés vers le Hezbollah qui, selon eux, restait la seule entité de "résistance" au Liban, je me demande si le recours aux armes sur une telle échelle ne provoque pas obligatoirement - notamment dans un contexte de globalisation où les nouvelles circulent rapidement et peuvent etre facilement instrumentalisées, d'un coté comme de l'autre - un autre recours aux armes, puis à la guerre totale. Ces amis libanais, des intellectuels de gauche, se sont retrouvés à espérer qu'une bombe tombe sur Tel Aviv. Ils me disaient, "je sais que ça va te choquer, et nous sommes en effet tombés bien bas pour espérer cela", mais une chose est sure, ils le pensaient. Je n'étais pas choquée, mais plutot terriblement triste.
Comme vous le percevez certainement, le désarmement du Hezbollah ne veut rien dire. Encore plus maintenant que hier, avec un tel soutien de la population et de ses voisins iraniens et syriens, il serait réarmé très rapidement.

Alors, n'y a -t-il rien entre la guerre totale et l'islamisation du monde? Ne faut-il pas penser trouver une "solution" dans le temps, dans la négotiation et le compromis? Ne faut-il pas espérer que le président iranien, fort de sa bombe et de son nouveau role politique, de fait devienne un élément stabilisateur ?
Merci de votre réponse
Emilie

Anonymous said...

salut ALAIN,tu as raison , nous avons tous perdu notre INNOCENCE apres cette guerre,le regard sur nos voisins a change.Le temps doit cicatricer les plaies mais quel est le remede contre cette haine sourde et inexplicable ? W2m

Anonymous said...

Salut

Je partage votre état d'ame et j'ai le blues pournos enfants.

Je croyais la majorité des libanais du coté des lumières.

La lacheté de l'europe nous ensevelira tous.

Anonymous said...

bnjour
je partage votre crainte et votre angoisse tant pour le peuple d'israel que pour le monde entier qui reste aveugle devant la folie d'extremistes -
ne perdez pas courage -tenez bon

Anonymous said...

Beyrouth, le 14 août 2006



Je n'ai de mon passé qu'une demi mémoire,

La moitié qui est femme et porte des enfants

Qui ne naîtront jamais, dont je connais l'histoire

Et qui chantent sans voix les comptines d'antan



Ils sont près de 350, les enfants surpris par la "pluie d'été", morts pour moi, entre deux treizièmes de mois (entre le 13 juillet et le 13 août), je n'ai pour eux que des fragments de prière, pour eux qui m'ont offert le plus précieux des présents.



Ils m'ont fait don de leur mémoire, une mémoire plus vaste que le visible. Ils m'ont révélé que le meilleur d'eux-mêmes était encore à naître, avec le meilleur de nous. Ils m'ont fait voir le Liban tel qu'ils l'ont enfanté. Je l'ai regardé et je l'ai aimé, plus rien ne m'est laideur de son humanité.



A quel âge une ville entre-t-elle dans sa puberté? Le sang que répand son ventre de temps à autre est-il un indice? Peut-elle enfanter sans douleurs? Ses collines sont-elles gonflées de lait maternel? Je suis à son chevet, guettant le moindre signe dans le marc de café, l’attente a goût de sel, de pierres et de sueurs d'été.



La vie au ralenti laisse passer les morts entre l'ombre et la nuit. Je n'ai qu'une prière qui cherche son orbite dans l'horlogerie du ciel.



Toi qui crois avoir une autre religion que la mienne, penses-tu pouvoir jouir de la lumière sans la partager? Si tu prends la ville tu n’auras pas ses morts, si tu prends la terre tu n’auras pas les étoiles, si tu prends ma vie tu n’auras pas mon nom.



Toi qui penses que nous avons tous la même religion, toi qui crois que les arbres prient le même Dieu que nous, appuie ton ombre sur la mienne, pose tes pieds sur mon chemin et tiens-toi au plus haut du monde.



Je ne désire du bonheur que le chemin qui y mène.



Il ne m’est prière que porte ouverte sur un ciel indivisé.



Roger Assaf

Emilie said...

Bonjour,
Je me suis permis de vous envoyer ce beau poème reçu aujourd'hui d'un ami libanais.
Ne le voyez pas comme une provocation, mais comme un espoir de faire pleurer tout le monde sur la mort de tous les enfants.
Merci
Emilie

Jonas said...

Tout le monde a la haine de voir son pays détruit, sa famille et ses voisins meurtris, à quoi bon cette guerre que je trouve une démonstration de force de part et d'autre qui ne s'est soldée que par des pertes Humaines, matériels et morales. Au delà de propagandes le Hezbollah s'est amoindri matériellement et s'est renforcé moralement ou du moins a renforcé sa légitimité auprès du peuple libanais (en témoignent des amis Libanais) Israël a montré ses muscles, affaibli le Hezbollah mais à coût très élevé et au détriment de sa légitimité. Pour finalement se retrouver sur la table des négociations alors que le Hezbollah détient encore des armes qui peuvent atteindre Israël.
Sans oublier l'origine de ce conflit, qui remonte à l'occupation par Israël des fermes de chebaa et la détention de prisonniers Libanais et non pas par le récent kidnapping des deux soldats de tsahal.
La survie de l'Etat d'Israël me semble un combat quotidien du fait de son rejet par tous les Etats qui les entours. Et je me pose la question pourquoi la grande Bretagne, à l'époque, à choisi cet endroit plutôt qu'en occident où Israël serai mieux intégrée, ou ne veut elle pas l'éloigner?

Jean Corcos said...

Bonjour Alain.

Tout d'abord bravo ! Pour tes reportages sur le vif, pour le papier publié par Israël Magazine que je vais acheter dès que je le pourrai à Paris ... Une vraie carrière de journaliste se profile !
Pour ton dernier "post" : tu as raison, cette guerre n'est qu'un galop d'essai, il y aura surement une autre d'ici quelques mois PARCE QUE LE NAZI AHMADINEJAD VEUT DETRUIRE ISRAEL ET QU'IL SE SENT ASSEZ FORT POUR UN CONFLIT ... On a vu, par exemple, que le Hezbollah avait des armes perfectionnées en provenance d'Iran, et qu'ils savaient s'en servir ! Là dessus l'issue ne fait pas de doutes, même si Israël risque de trinquer ... LA DEMOCRATIE TRIOMPHE TOUJOURS DE LA BARBARIE !
Donc assez de pessimisme ... Amitiés,
Jean

Emilie said...

Bonjour Jean,
je me demande si tu ne te trompes pas: ce n'est pas toujours la démocratie qui l'emporte sur la barbarie, malheureusement (vois d'ailleurs l'Iran qui, avant la révolution, allait vers une démocratisation). De plus, qui est barbare, sinon toujours l'autre?
Cordialement,
Emilie

Antoine said...

... Je sais que cela n'intéresse personne, mais il faut arrêter de parler d'Ahmadinejad en l'associant à nazi... Le National-Socialisme n'est pas l'extrêmisme religieux, et Hitler n'était pas iranien ... certes dans leur haine des Juifs ("sionistes" selon Mahmoud, mais tout le monde sait que LUI il est antisémite, contrairement à la majorité de ses compatriotes), ils se ressemblent, mais c'est à peu de chose près TOUT. mieux vaut utiliser le terme aproprié: "racaille du monde, jouet des bassidji, des Pasdarans et de Khameney, dévôt parmi les pires dévots" ...
Utiliser le temre nazi, ça donne des réflexions stupides du genre "l'holocauste sert de prétexte aux juifs" ... ce qui est FAUX ...

Anonymous said...

jonas,connait tu le sens du mot "HISTOIRE" avec un grand H ?TROIS MILLE ANS nous relient a cette terre ,nous renier ce droit releve juste de L'IGNORANCE et non de l'antisemitisme.rassure toi jonas,tu es quelque de bien qui doit juste reviser son histoire et sa geographie. WILLIAM de marseille

Boris said...

En Israël, on apprend à aimer son prochain, mais on apprend surtout que l'Arabe d'à côté n'est pas dans son pays puisque c'est "le pays des Juifs".


http://www.haaretz.com/
hasen/spages/750789.html

En tout cas, en voilà un qui s'est bien moqué des Israéliens, le chef d'état-major Dan Halutz, qui a spéculé à la baisse en Bourse, pendant qu'il préparait l'offensive de soldats israéliens qui allaient mourir pour son compte en banque.

Anonymous said...

dis moi ,mon pti boris,ce n'est pas dans les ecoles palestiniennes et dans les pays arabes alentour qu'ils n'ont pas de cartes avec le nom ISRAEL ecrit,ce n'est pas dans ces pays là qu'on enseigne LA HAINE a des enfants en bas age,habilles en soldat. TU travestis la verite ,et tu mens par omission. nous allons dissequer chacun de tes mots ou de tes oublis (tu ne nous as pas parle des comptes bancaires des familles ARAFAT,ASSAD ect....)N'INVERSES PLUS LES SITUATIONS. tu manques d'honnetete.TON regard devrait etre plus critique sur les tiens.EN ISRAEL ,LES GENS SONT DURS AVEC EUX-MEME. prends exemple . W2m

Boris said...

"dans les ecoles palestiniennes et dans les pays arabes alentour qu'ils n'ont pas de cartes avec le nom ISRAEL"

Bah tu sais W2m Israël n'est pas en reste sur ce sujet. Je n'ai jamais vu le nom "Palestine" sur une carte israélienne. Bien souvent, on n'y voit même pas la ligne verte ! Et quand c'est nommé, on parle pudiquement de "territoires", comme si la nation palestinienne n'existait pas, avec souvent du mépris concernant les précédentes proclamations d'Etat palestinien.

Anonymous said...

mon tres tres cher boris,une verite ,UNE SEULE:ISRAEL n'a JAMAIS parle de rayer ses voisins de la carte,alors que pour vous on n'y est meme pas.mon boris ,tu es aveugle par cette rage haineuse qui ne conduit jamais personne a la paix .WILLIAM de marseille

Anonymous said...

boris s'il te plait:j'ai duex questions et j'attend deus reponses honnetes . PREMIEREMENT:es tu reellement de sexe masculin:ton phrasé et ta hargne sont ceux d'une femme aigrie,DEUXIEMEMENT,tu vis ou ?reponse honnete attendue ,merci W2m

Byalpel said...

Moi aussi j'ai la haine Alain : il y avait Gilbert Montagné en concert cet été à Natanya (ou Jéru ?) et je n'ai pas pu aller le voir.

Sinon, mazel tov pour ton apparition dans le journal, le début de la gloire !!

Ici, en France, on n'entend plus parler de rien. Je me demande si je préfère pas ça aux conneries de Douste.

Parait qu'Olmert se fait vilipender par les israéliens (mes parents sur place m'en ont parlé), c'est vrai ? C'est quoi l'ambiance dans ton coin ?

Bisous !

Alain said...

Emilie >tres joli texte,merci

W2M > merci pour ton passage quotidien...

Anonymous> mettez vos prenoms SVP !!

Jonas > et si on se disait aussi qu'israel en a assez de vivre sous la menace d'une entite terroriste,fanatique,barbare et primitive?

Jean > pas convaincu par ton optimisme...Amities

Boris > Merci pour ta participation active....mais il faut parfois accepter les arguments qui ne font pas plaisir;on ne peut pas avoir toujours raison.
"you can fool some people sometimes but you can't fool all the people all the time...."

Byalpel >l'ambiance est partagée ici..entre la crainte ,la colere et l'autocritique...a vrai dire,on a envie de faire une pause un peu avec les infos..on verra plus clair bientot.Dis-moi, tu ne m'avais pas dit que tu avais epousé Corinne la chanteuse de "telephone" !!

SCARLET said...

Alain > ton billet,ton analyse traduit bien l'état d'esprit de nous tous en ce lendemain de guerre,et le sentiment d'injustice et d'amertume qui l'accompagne.
Alors,une multitude de questions se posent à moi :
-Pourquoi cet état de choses ?
-Pourquoi cette haine à travers les siècles ?
-Pourquoi cette violence ?
-Pourquoi tous ces morts ?
-Quel avenir pour notre pays ?
-Et pour nos enfants ? qu'allons-nous leur laisser ?
Autant de questions qui resteront sans réponse,hélas !
Et pourtant:
-il serait tellement plus simple de s'aimer,au lieu de se haïr
-il serait tellement plus simple d'ouvrir les yeux,au lieu de les fermer
-il serait tellement plus simple de s'entraider,d'être complémentaires les uns des autres
-il serait tellement plus simple de se tendre la main,de parler de PAIX pour tous les peuples,sans exception...
Mais que faire pour y parvenir???
LA EST LA VRAIE QUESTION !!!

Anonymous said...

Bonjour Alain
Alors, on cite maintenant les cochons, il me semble qu’il est interdit d’en consommer selon votre religion (vous avez tort là-dessus, c’est très bon). A propos de porc, quelles sont les nouvelles de votre vrai cochon endormi depuis janvier ? il paraît qu’il va mal ! Vous êtes vraiment perdus depuis….
Vous avez des valeurs occidentales et vous vous sentez étrangers parmi vos voisins à qui vous avez transmis beaucoup de valeur nobles : alors pourquoi y rester ? soit vous repartez en occident ou en enfer, soit ils doivent repartir et vous laisser le Grand Israël !!! Une réponse logique est simple à déduire. On peut toujours raser tous les pays voisins et exterminer leurs peuples en s’aidant de votre parrain alcoolo-maniaque aux USA , ainsi il n’y aura plus d’arabes autour de vous ni parmi vous et toute la terre vous appartiendra ! Pourquoi pas ? mais il y aura toujours quelqu’un qui ne vous aimera pas et qui cherche à vous nuire, vous êtes toujours les persécutés de ce bas monde.
Le joli état palestinien, fier, etc… que vous allez participer à construire activement : C’est en partant de la jolie muraille d’Israël que ça commence ? Allez construire plutôt une muraille sur la frontière avec le Liban en grignotant au moins le village de Chebaa pour le rajouter aux fermes de Chebaa pour avoir le titre de propriété comme au Monopoly et les affaires reprendront…
En matière de Kilos de bombes, personne n’arrivait jusque là à vous égaliser ; alors un peu de réalisme et d’honnêteté. Ne citons pas les tueries d’enfants et civils… Avoir un sentiment d’échec et de perte puis la haine qui suit : C’est normal, c’est un instinct dans de telles circonstances. Il faut avoir honte de votre armée tout simplement. L’avenir ne sera plus comme le passé et l’histoire ne pardonne pas.

Boris said...

"UNE SEULE:ISRAEL n'a JAMAIS parle de rayer ses voisins de la carte"

Mais essaie de voir aussi le point de vue palestinien : pour eux, Israël a rayé la Palestine de la carte.

Les Palestiniens disent souvent : "Israël affirme que nous voulons les expulser, les jeter à la mer. Mais eux, nous expulser, ils l'ont vraiment fait".

William : je suis un homme. Je n'ai pas l'impression d'être aigri, et surtout je ne savais pas que l'aigreur était réservée aux femmes ! Tu as de drôle de préjugés, non ? Les autres infos sur moi n'ont pas d'importance et je ne veux être jugé que sur mes arguments.

Anonymous said...

MON BEAU BORIS,tu devrais,comme tu le fais si bien,nous concocter une dissequation du texte de l'énérgumene anonyme qui t'as précédé. Saches que je t'apprecie, tu n'es pas ce qu'il y a de pire.W2m

Anonymous said...

Pour W2m
tu voulais dire dissection....tu peux le demander directement.
KES...OMK

pascale said...

bonjour Alain
ton post est bien nommé "la haine" mais celle qui se deverse sur ce blog me fait vraiment peur et m'inquiete .je sais que tu vas surement "censurer"(diront cerains )les commentaires les plus ignobles et sans respect pour la vie des autres mais bon...si mes fils lisent toujours avec moi tes post,pour les commentaires c'est moins sur!
quant a tes inquietudes pour l'avenir on en a vu d'autres...et on resiste mais un peu de douceur dans ce monde de brutes on serait pas contre @+

Byalpel said...

Boris > Juste une remarque de forme : Israel n'a jamais "rayé la Palestine de la carte"

La Palestine était sous mandat britannique. Ce qui ne constitue pas l'état palestinien supposé d'aujourd'hui.

D'autre part, et pour ne faire d'amalgame historique, les palestiniens ne se sont affirmé comme "peuple" (identité culturelle) que depuis l'avènement de l'Etat d'Israel et plus précisément ultérieurement lorsque le petit Arafat a brandi sa charte de l'OLP en 64.

Sinon, pourquoi ne jugent-ils pas que la Jordanie leur a aussi volé leur terre de "Palestine" ?

Que faisaient les palestiniens d'alors, au Liban (où s'est déroulé le fameux épisode de septembre noir) ?

Plus fort encore, les arabes israéliens, des palestiniens aussi, vivent sur leur terre également. Tu vas me dire "c'est pas pareil". C'est vrai. Mais dans l'autre sens, ce serait impossible (les juifs vivant en dhimmitude à Gaza par ex).

Se mettre à la place des palestiniens n'est pas chose aisée, c'est vrai. Au sens propre comme au sens figuré.

Mais il faut reconnaitre qu'ils ont été abusés pendant trop longtemps pour que les revendications des populations actuelles soient les mêmes que celles des premieres populations. Ce "peuple" palestinien est devenu un mythe, fabriqué par et pour les occidentaux, afin de mieux représenter la cause, par manichéisme ultime.

Byalpel said...

Ah oui, je voulais dire un truc à l'anonyme (mais c'est si dur de mettre un pseudo, meme toto ??) qui parle de notre gros cochon...

J'avais trouvé, à l'époque, l'arme ULTIME pour ne pas faire de morts et combattre pourtant les ennemis.

Recette :
- 250 cochons bien gras
- Un peu d'huile

Mettre les 250 cochons dans une broyeuse.
Verser l'huile.
Appuyer sur le bouton pendant 10 minutes, force max.
Une fois obtenue de la fine poudre de cochon, remplir des canadairs.
Survoler la région désirée, et larguer en fine pluie.

Bilan : pas un morts, mais toutes les populations sont aux abris, meme les terroristes :-))

(c'est con mais moi ca me fait rire. vaut mieux ca que de lire le vomis de l'autre anonyme)

Anonymous said...

PLAYBOY> tu me plais,c'est vrai tu as raison .il faut que les"ANONYMES" aient les c.. PARDON ,le courage de leurs opinions. petit bonjour a ALAIN et a tous les israeliens..W2m

Boris said...

Byalpel écrit : "Ce "peuple" palestinien est devenu un mythe"


C'est assez extrême comme position. Dire cela à un Palestinien, c'est nier son identité. Les Palestiniens se sentent un peuple, de quel droit peux-tu leur retirer cela ?

Pour leur nation : oui, les Palestiniens considéraient que la région de Palestine était leur patrie. Donc, par la création d'Israël, leur sentiment est qu'on les a expulsé de leur patrie, ou en tout cas qu'on les a spolié d'une partie de ce qui constituait leurs racines.

Si tu veux comprendre le conflit israélo-palestinien, tu dois prendre en compte ce sentiment. Les Palestiniens disent qu'ils font un effort immense quand ils acceptent une séparation selon les frontières de 1967. C'est effectivement le cas.

Le dernier dirigeant israélien qui disait que le peuple palestinien n'existait pas, c'était Golda Meir. Heureusement, les dirigeants ont évolué depuis.

Pour les Arabes israéliens : sache que lorsque la Cisjordanie était intégrée à la Jordanie, le développement économique, infrastrutures, etc. a été beaucoup plus important en Cisjordanie qu'en Israël pour les Arabes.

Bien sûr un Arabe israélien ne voudrait pas habiter la Cisjordanie : il aurait encore moins de droits, pourrait encore moins développer un commerce car Israël boucle tout, ne pourrait pas se déplacer comme il le souhaite, et risquerait de se faire emprisonné ou tué s'il bronche un peu trop au pasage d'un colon.

Les Arabes israéliens sont des citoyens de seconde zone, mais leur sort est enviable par rapport aux Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza qui eux servent de main-d'oeuvre misérablement payée pour Israël.

Tu connais les conditions de travail des Palestiniens de Gaza qui vont en Israël ? Tu t'es renseigné ?

Byalpel said...

Ah non mais moi je parle de la JORDANIE, pas la cisjordanie. En Jordanie, il y a une partie des terres palestiniennes qui ont été aussi "annexées" (mais ca ne choque personne vu que cela a été fait par un autre pays arabe).

Alors pourquoi les palestiniens n'iraient pas y bosser, meilleure condition ou pas ? Surtout que les jordaniens ne les veulent pas, pour éviter les mêmes merdes que se tapent les israéliens actuellement.

Tu as 100% raison quand tu dis que la vie dans les "territoires" est dure pour eux. Plus qu'en Israel. Et c'est difficile d'accepter ca.

Mais, pour ma part, je ne crois pas aux "grands pas de l'humanité". Je crois aux petits pas, des améliorations continues plutot que des révolutions.

Si, a Gaza depuis un an, ils avaient construit des écoles, reexploité les fermes et les serres des "colons", tu ne crois pas qu'ils vivraient déjà mieux, en attendant la Grande Paix, les Grands Compromis etc ? Et non, on ne retrouve "que" des camps d'entrainement.

Pourtant ils sont 100% autonomes et indépendants. Ben nan. Il leur faut tout servi sur un plateau, sinon rien.

Ben, voilà. Rien.

PS : et la main d'oeuvre misérable ca existe dans tous les pays du monde, faut pas déconner !

Anonymous said...

4000 ans d escroquerie c sa ki me fou la haine

steph said...

Ah il est revenu Boris !
Qu'est ce qui pousse ce mauvais defenseur des arabes a poster tous les jours contre israel sur des forums si ce n'est un fond d'antisemitisme ?

N'a t il rien d'autre a faire de plus interressant a faire ?
N'y a t il pas d'autres conflits, d'autres guerres d'autres peuples qui souffrent beaucoup plus que les palestiniens ou les libanais ?
Pourquoi cet acharnement sur israel ?
Il peut dire et redire qu'il n'est pas antisemite j'ai du mal a le croire...

Boris montre nous que je me trompe que tu postes des messages sur d'autres forum que des forum juifs, que tu as deja donné ton avis sur l'iraq, le darfour ou meme n'importe quel autre conflit que celui d'israel...

Jonas said...

comme prévu c'est Tsahal qui a rompue le cessé le feu promulgué par l'ONU. c'est pas étonnant!!!

Antoine said...

vision simpliste ... -_-

Ariane said...

Bonjour Alain,
Je comprends ton désarroi, ta haine, comme tu la décris si bien et pourtant cette inévitable volonté de paix de la part des Israëliens.
Jamais je n'avais connu une guerre qui m'avait autant touchée. Je croyais d'ailleurs ne jamais connaître de guerre. Je suis née quelques jours avant la guerre de Kippour et je pensais que le monde entier nous défendrai. Et bien non, entte la désinformation, la solitude, la haine et les amalgames, j'ai le sentiment que Tsahal est allée au carton pour permmetre aux autres forces "de paix" de pouvoir se déployer sans dommages. Aujourd'hui, même si je déplore les victimes libanaises lâchement pris en otages par le Hezbollah, je pleure les soldats israëliens, et mes amis français (Z"L Yoann Zerbib), si jeunes, si brillants, si idéalistes, qui n'ont jamais regretté leur engagement et qui sont aujourd'hui morts pour ce pays qui est chaque jour un peu plus le nôtre, malgré tout.
Revenez tous à la vie, et continue de tenir ton journal, que je lis avec beaucoup d'attention et d'émotion à chaque fois. Etre vivants est le meilleur pied de nez que l'on puisse faire aux détracteurs d'Israël.

Ariane said...

Je voudrais juste dire une chose à Boris : Dans l'armée de Tsahal, il n'y a pas que des juifs, donc cesse ton amalgame. Soldats les plus virulents de Tsahal, en première ligne à Gaza ou au Sud Liban sont des Druzes. Pas des Juifs, des Druzes. Ceux qu'on appelle communément les arabes israëliens, et qui haïssent les Palestiniens. Fais des recherches là-dessus, et tu envisagerai certainement le conflit sous au autre angle.Alors cesse ton angélisme manichéen à deux shqualim, et renseigne toi pour de bon, au risque de passer, à juste titre, pour un... imposteur.