SOPHIE MARCEAU A HAIFA, JULIETTE BINOCHE ET CHRISTOPHE LAMBERT AUSSI


En ce jour de Souccot, j'allais vous conter mon "pèlerinage sur les traces du prophète Elie, sur les hauteurs du Mont Carmel, quand en revenant vers le centre de Haifa, je décidais de faire un saut à l'ouverture du festival du cinéma de Haifa. Superbe ambiance de fête, stands de cadeaux et merguez, acteurs de rue dans un univers très septième art. Quand soudain, après avoir dépensé 4 euros pour une crêpe au nutella pour mon fils, j'apercu à deux mètres de moi... Sophie Marceau.

Oui Sophie la magnifique, l'idole sensuelle de ma génération, celle de "tu veux sortir avec moi" de mes 14 ans, slows enlacés au son de "dreams... are my reality"; puis Sophie Marceau actrice douée et tourmentée au cours d'une carrière parfois en dent de scie mais toujours intense et particulière.

Tout près de mon humble personne en extase, Sophie Marceau donnait une interview (photo) à un jeune journaliste de "Aroutz10", pétrifié de trac et incapable d'aligner deux questions comme il faut. Etait-il impressionné par la star française ? toujours est -il qu'il s'embrouilla comme jamais et amusa bien son invitée. Tout cela sous les yeux de...Christophe Lambert, lui aussi présent (raté sa photo, désolé) en tant qu'acteur dans le film réalisé par Sophie Marceau, Trivial (la disparue de Deauville) . L'interview terminé, les deux s'enfuirent, bras dessus bras dessous sans même prendre le temps de me saluer (ils devaient être pressés).

Festival qui débute ce soir avec le très attendu film d'Amos Gitai, Désengagement, avec la non moins sublime...Juliette Binoche.
Je crois que je vais y faire un tour de nouveau.

1 commentaires:

prof said...

hello
Write a letter to a great personnalitie!
I post your letter
shalom
marcel
jewisheritage.fr