MAHMOUD A NEW-YORK

Un dictateur qui réclame depuis deux ans la destruction de l'état d'Israel a -t-il le droit d'être recu aux Nations -unis puis d'etre invité à l'université de Columbia?
Doit-on au nom du droit au débat tout oublier?
Aurait-on invité Hitler à s'exprimer face a des étudiants? Doit-on le contredire pour mieux l'affaiblir?
Ou doit-on le censurer à tout prix?
Questions ouvertes certes, mais étrange malaise tout de même à la vue de ce tyran en parade à New York.

1 commentaires:

dominique said...

Certains personnages ne devraient même pas avoir le droit à la parole, idem pour le fn en france.