CHANA TOVA QUAND MEME...


Il y a quelques semaines, je partageais un apéritif avec un ami israélien, officier de réserve. Il me confiait que les relations avec la Syrie sont plus que tendues (pas un vrai secret d'état en fait..); et que Assad, pour des raisons intérieures, aurait tout à fait interèt à déclencher un conflit avec Israël. Le dictateur de Damas n'aurait pas encore acquis l'aura de son père et son pouvoir serait menacé. Un conflit victorieux contre Israël renforcerait sa stature. La récente déconvenue de Tsahal face au Hezbollah ayant consolide l'idée qu'Israël n'est pas invincible.

Il prédit même que la période septembre-octobre serait délicate. Je fus ainsi interpellé quand, il y a quelques jours de cela, un incident se produit avec le survol de l'espace aérien de la Syrie. Les grands conflits démarrent souvent par de petits incidents. D'autres signes nous laissent aussi percevoir un conflit régional: la bande de Gaza brûle; le hamas et le Djihad continuent leurs attaques incessantes à l'aide de roquettes. Avant-hier un kassam fit une soixantaine de blessés au sein d'un contingent de Tsahal. Sans parler des habitants de Sderot martyrisés, des otages toujours détenus, du Hezbollah surarmé de nouveau et de la menace iranienne que le monde continue d'ignorer.

J'aimerais pourtant vous souhaiter, nous souhaiter, une bonne nouvelle année. Puissions nous hommes de cette terre , Juifs ou pas, en Israël ou ailleurs, vivre une année paisible.
Puisions nous sortir de cette mécanique infernale de la violence.

Prêt de ma maison se trouve un olivier, vieux de 700 ans; Il en a vu passer du monde le lascar...des chrétiens, des juifs, des musulmans qui se dechirent et s'egorgent pour un lopin de terre et au nom d'une soi-disante propriété divine; mais quand vont-ils donc comprendre que la terre ne leur appartient pas ? Depuis tous ces siècles il nous contemple et se fend la poire (ou l'olive). Petites poussières belliqueuses au coeur de cet univers sans fin. Je fus d'accord avec lui. Je vais essayer de faire passer ton message , c'est promis.

Alors voila, je me tiens devant vous, du haut de ce blog aussi futile que sympathique.
Tel cet arbre centenaire empli d'une harmonie d'un autre temps, prenons le temps de comprendre que rien ne nous appartient et que tout est en mouvement, temporaire et passager. La compréhension de l'impermanence n'est-elle-pas le début de l'humilité ?

Je m'adresse à tous ceux qui ont envie de changer et de prendre possession de leur être véritable et ne plus seulement en être l'esclave. Ce message semblera banal à certains mais il n'est toujours pas appliqué pas la vaste majorité, me semble-t-il.

Enfin, meilleurs voeux à tous ceux qui lisent ce blog régulièrement ou occasionnellement et à tous les autres bloggeurs que je fréquente virtuellement. Servons nous aussi de ces blogs et de tous ces innombrables réseaux sociaux pour faire passer un message de tolérance et pas seulement pour assouvir un ego assoiffé. Nous avons dans les mains un outil de communication d'une valeur immense.

Cette fête doit nous donner l'espoir que rien n'est jamais tracé et que tout dépend encore de nous.

En ce lendemain d'un 11 Septembre si symbolique et à quelques heures du nouvel an juif ; malgré les peurs et incertitudes, Chana Tova à tous. Sincèrement.

4 commentaires:

Reflexion d'1 Epicier said...

Chana tova avous aussi, et que cette annee puisse apporter la paux et la prosperite a la region.....

pascale said...

shana tova à toi aussi et à ta famille
quelqu'un que j'aime beacoup m'a dit que cette année ca devrait aller mieux (il ne peut pas citer ses sources mais il y croit parce que l'ami qui lui a dit l'aime beaucoup...mais ne peut pas citer ses sources et on peut comprendre; d'ailleurs celui qui lui a dit ...... :-)................)
moi j'y crois !
@ bientot

Téméraire V5.0 said...

Paix sur les Fils d’Abraham

prof said...

hello
chana tova a tous!
write to great personnalities on Poste
shalom
marcel
jewisheritage