LES MISERABLES



L'actualité bouillonne.
les élections palestinienes avec la prédite victoire du Hamas; les querelles Kadima,Havoda,Likoud.Les nouvelles déclarations de Barghouti; Omri Sharon (le fils de papa) en route vers la prison...
en somme ya de quoi faire....Vous tr0uverez tout sur
Guysen .

Mais j'ai envie d'ecrire quelque lignes sur une autre info: Un million et demi de personnes en Israel vivent en dessous du seuil de pauvrete.300 000 familles ! UNE PERSONNE SUR QUATRE ,UN ENFANT SUR
TROIS .

C'est quoi le seuil de pauvreté ? 1750 shekels (300 euros) par mois par personne .Le salaire minimun est de 3400 shekels (600 euros).

Et croyez moi pour etre dans la merde il suffit pas d'etre en dessous du seuil de pauvrete...Avec un salaire minimum ou juste un peu plus il est également IMPOSSIBLE de survivre.
On peut donc légitimement affirmer que plus de 50% de la population est dans la mouise voire plus.(on atteint pas encore les 90% des territoires palestiniens mais tout de meme..).
Sur le tableau ci-joint on peut ainsi constater que Israel fait partie du trio de tete en matiere de pauvreté aux coté s de la Syrie et la Turquie. Bel exemple...

Image Hosted by ImageShack.us

La voila la realité Israelienne. Loin du conflit avec nos voisins (bien que tout soit lié ),loin des enigmes politiques,loin du Tel-aviv branché loin du hightech, loin de la blogosphere...
Ils ont faim; pas de quoi se payer une pita.... et c'est tout.

L'analyse est également claire du point de vue éthnique.Les plus defavorisés sont les arabes ou les classes dite "Mizhrari".Plus d'enfants,moins d'études.Pas de boulots dans les quartiers qui puent...pas de boulot ailleurs non plus.Sans diplome,sans metier...galere assurée. Pas de place pour le faible.
Rien de nouveau en fait .Israel est une démocratie moderne capitaliste a l'image du modele americain et europeen. Embarquée également a toute vitesse dans cet express innarétable que l'on nomme"mondialisation".

Et les religieux?....eux aussi souvent au plus bas;sauf qu'eux ils cherchent pas a bosser( disons la majorite),enfin c'est plus complexe...donc on en parlera pas,ou plus tard alors...
Les partis religieux ,eux par contre , recoltent sur le terrain de la misere.Et ca marche...quoi de neuf?

Et puis maintenant il ya Amir Peretz , nouveau leader du parti travailliste et représentant inusable des forces ouvrieres.Alors c'est vrai que sa campagne électorale est centrée autour de cette plaie sociale.C'est également vrai qu'il entraine derriere lui le reste de la classe politique sur ce sujet.
Sera-t-il élu et s'il est élu sera -t-il en mesure d'agir veritablement? Tiendra -t-il ses promesses? Le smic a 1000 dollars?
Pas sur...

Israel a survécu en 5o ans a plusieurs guerres et des centaines d'attentats.Mais pendant tout ce temps ,une tumeur s'est develloppée de l'interieur,benine au depart ,aujourd'hui incontrolée et effrayante. Ces annees de conflit n'ont pas egalement aidé a creer une societé equilibrée, juste et tournée vers ses propres besoins sociaux.Le traitement doit etre immédiat et radical.

Sinon il n'y aura pas besoin du hamas ou de Al Quaida pour tout faire peter.

A ceux qui souhaitent faire leur Alyah je dis.....VENEZ VITE!!
Israel ce n'est pas seulement une tres grande misere sociale; c'est egalement des attentats a Tel Aviv,des katyushot au Nord,un Hamas bientot au pouvoir.....

Non, allez j'arrete...l'agence juive va me faire un procés....
Encore une fois,cette immense detresse dont je vous parle est propre a notre civilisation,a nos societés.Pas mieux en France... Pas mieux ailleurs.
Destin universel inalterable.
Ici au moins il fait beau TOUT LE TEMPS et il ya toujours un bout de mer a quelques metres...pour oublier nos souffrances .

"'Il me semble que la misere serait moins penible au soleil" ....
(Charles Aznavour)

1 commentaires:

Sébastien said...

J'avais vu ces chiffres affolants...

J'ai aussi pensé à la chanson d'Aznavour en lisant ton article. Il est clair que la misère reste la misère. Cela dit, quand je vais au bureau tous les matins et que je vois les clodos assis par terre, il fait -2° ce matin à Paris, je me dis qu'au soleil ça serait sûrement moins pénible.