DOULEUR ET COLERE


Raphael avait 21 ans; il nous a quitté. La guerre tue, l'armée aussi.
Encore un mome qui s'en va pour rien.
Marre de cette génération entière fragile et sans reperes, fille d'une autre génération qui n'a connu que des conflits;
Marre de ce future immonde promis a nos enfants;
marre des menaces incessantes de prochaines guerres inévitables.
Marre qu'on nous vende la sacro sainte union derrière Tsahal tout puissant et que l'on nous fasse croire que le peuple est fort;
Le peuple n'est pas fort; il est mort de trouille; il n'a plus de valeurs....il se cherche,il se dechire....
et puis si peur de voir les miens aussi enbourbés dans cette boue immonde;
Mon fils ne fera pas l'armée.Point.Pas la peine de discuter.

Marre qu'on ne parle plus de paix.
Laissons le sujet de coté un instant,ce matin le temps est à la douleur et au recueuillement;
Une pensée pleine d'amitié a André DARMON et tous ses proches dans cette si térrible et dramatique épreuve.

9 commentaires:

WILLIAM de marseille said...

pourquoi la mort et la douleur n'apportent si peu de commentaires?La souffrance n'intéresse personne?ALAIN attendait une réaction et personne n'est à l'appel. ALAIN,ta douleur ne doit pas te faire oublier ce qui etait tes convictions,il y a peu encore !Ne gommes pas tout ce que tu aimais et défendais le plus au monde .

Anonymous said...

mes fils non plus alain !
aimons nos enfants au point de renoncements douloureux!

Anonymous said...

Honte a vous.

Certes le drame que vit la famille Darmon est atroce, mais de la a renoncer a la defense de notre pays, de notre peuple.

Si vous comptez empecher vos enfants de faire l'armee en Israel, vous ne meritez pas cette terre. Votre place est ailleurs.

Mes parents vivent dans l'inquietude permanente depuis que je me suis enroler dans Tsahal. Je vous ecris d'un village israelien situe en banlieu de Ramallah ou j'ai la lourde tache de proteger les habitants face aux terroristes qui n'attendent de vous de tels reactions.

Je risque ma vie, mais qu'est-elle compare a notre pays et a la survie de notre peuple sur notre terre.

Alain said...

Cher Anonymous (ayez au moins le courage de mettre votre prenom),
au risque de decevoir certains et a la difference de beaucoup d'extremistes,la vie de mes enfants et de ma famille est plus importante que la moindre terre aussi sacrée soit-elle.
C'est un avis et une conviction entièrement personnelle.
A respecter comme je respecte ceux qui sont en desaccord.

pastel said...

cher anonyme soldat
merci d'etre la-bas pour defendre Israel.
mais Alain et moi parlons de notre place de "parent" .Vous etes un bon soldat,un bon Israelien, un bon fils qui pense a ses parents mais prenons rendez-vous, que dans quelque temps, lorsque vous serez père.
alors oui j'ai honte, devant vous, et peut-etre que mes fils auraient honte de moi mais j'Assume de ma place de mère

WILLIAM de marseille said...

Cher ALAIN,c'est ton devoir de pére ,tu DOIT faire ce qui te sembles le mieux pour ta famille . Mais saches,sans un soupçon d'extrémisme, que je me ferai un plaisir de retrouver ma fille ainée qui est ISRAELIENNE (quel bonheur) depuis le 1er NOV 2006.Je dois partager ,içi, à MARSEILLE le mème désir de quelques centaines de famille et surtout celui de nos enfants.Il ne faut pas laisser les évènements bousculer nos émotions !

Anonymous said...

Je suiis le soldatt "anonyme" d'hier. Je m'appelle Yonatan, j'ai 21 ans et je suis dans Golani.

Moi, je reagis en tant que fils. E il n'est pas question de courage quant on parle de l'armee en Israel, mais de devoir.

Je ne defends pas qu'une terre, mais aussi est surtout un peuple, un heritage, des valeurs, etc ...

Je suis pret a donner ma vie, a laisser mes parents sans leurs fils unique si cela sert a sauver des enfants juifs dans les rue de Tel-Aviv ou Jerusalem.

Pour un fils sacrifier au combat, combien d'autres sont sauves en Israel ?

pastel said...

cher Yonatan
mes fils ont la meme position que vous...ils feront ce qu'ils doivent faire et moi je continuerai a esperer et à prier pour que vous n'ayez plus besoin, ni vous ,ni mes enfants, ni aucun autre fils de vivre avec ce devoir de sacrifice .
shabat shalom

WILLIAM de marseille said...

@ PASTEL: c'est un cri d'amour que nous avons tous pour nos enfants! CHABAT CHALOM.