Une bouffée d'air frais nommée Juno


Le cinema d'auteur americain existe encore. A force de super-productions ennuyeuses et répetitives, on avait presque oublié qu'il existe des auteurs à Hollywood capables de sortir des carcans et de ces scenarios crées pour divertir et assurer les revenus de l'industrie des grands studios.

Une bouffee d'air donc avec ce petit film plein de charme du Nom de Juno. Juno c'est le nom d'une adolescente un peu rebelle et différente qui tombe enceinte et choisit de confier le futur bebe à un jeune couple censé etre plus à meme d'élever un enfant.

Je ne vous en dis pas plus, si ce n'est que le scenario va de surprise en surprise et que les personnages du film sont tous pittoresques. L'ecriture est brillante et particulierement drole. L'interpretation est tout simplement parfaite avec en tete, la canadienne Ellen Page, une vraie révélation.

Pas de morale à deux balles non plus et juste un message d'amour simple et sincère, sans fioritures.

90 minutes de plaisir absolu à ne pas manquer.
La bande annonce:


3 commentaires:

Anonymous said...

Salut Alain !
L'info me relance sur de mauvais souvenirs ,j'éspere me tromper !
Malgré des opinions divergeantes ,je suis toujours là et ça me fais chaud au coeur que tu n'ais pas baisser les bras .
Kol touv . W2M

Alain said...

Quelle info William?

Cela fait plaisir de te lire a nouveau!

Anonymous said...

La mort de Mougnieh en Syrie, la visite d'Olmert en Europe ,l'excursion de diplomates à Sdérot et il recommence à souffler un vent mauvais à la frontière du Liban.
Tu t'es deconnécté de l'info ?
Pour Juno , trés bon choix ;)
W2M