GAZA BEACH


Bavure pas bavure,crimes d'état,propagande,manipulation?
J'aime ce doute, j'aime constater que dans cette societé ou je reside ,le debat fait rage.
J'aime voir que le fait de tuer quelques civils en villégiature sur une plage de Gaza ne passe pas inapercu.
J'aime sentir que l'opinion Israelienne est bousculée,interpellée. Je sais, je me repete mais c'est important.

Un peu enervé aussi de voir avec quelle dexterité et rapidité les medias palestiniens et arabes se precipitent pour nous balancer un clip de propagande ou l'on découvre un etat terroriste qui massacrent des innocents au bord de la mer depuis un bateau imaginaire.(j'en profite pour souligner ,a cette occasion ,combien les palestiniens sont nettement plus forts que les Israeliens en terme de marketing, propagande et communication politique.)

Amusé aussi de voir les plus grands experts militaires israeliens nous expliquer en long et en large les differentes possibilités d'impact de tel ou tel obus en fonction de sa trajectoire, sa masse, son aérodynamisme et sa composition chimique.Deux heures de débat hier soir en prime time!
On aura bon inviter tous les plus brillants specialistes ,on ne saura vraiment jamais ce qu'il s'est vraiment passé.Un peu comme la mort du petit mohammed Aldura. Pas clair du tout et les medias du monde entier accusent souvent trop rapidement..
Rassuré donc de vivre dans une démocratie impitoyable face au crime. Ou l'on ne nomme pas une victime un martyr et ou l'on ne tue pas au nom de Dieu...

En fait, cela n'a pas dimportance.Qu'il s'agisse d'une bavure de Tsahal ou d'un explosif perdu du Hamas.
Les victimes s'en tapent profondement.
Au coeur de conflit interminable,les civils seront toujours en danger,
Sur le front comme des soldats...

Tant que ces memes civils Israeliens ou Palestiniens croiseront sur leur chemin des tanks, des uniformes et des fusils, le risque d'accident sera inévitable.

Tant que ce conflit perdurera, il y aura des bavures, des erreurs , des mensonges...
Des peurs, des morts et des regrets.

3 commentaires:

Anonymous said...

«Rassuré donc de vivre dans une démocratie impitoyable face au crime.»

Tu veux dire comme pour l'assassinat de cette écolière de treize ans, Imam Al-Hams, achevée au revolver de deux balles dans la tête -puis sur laquelle fut vidé le reste du chargeur, laissant vingt impacts de balles- par un capitaine de Tsahal qui sera ensuite promu??
Tout comme pour les multitudes de bavures et autre crimes de guerre où les responsables militaires sont soit blanchis par leur hiérarchie soit soumis à des peines, voire réprimandes, symboliques?

Je suis tombé par hasard sur ton blog Alain, mais ta rhétorique et ta dialectique, semblable à ce que je retrouve -usuellement et immanquablement- distillée dans l'ensemble des front-groups et média militants pro-israëliens (cette autre propagande que tu passe sciemment sous silence), me désespère quelque peu...

C'est pour moi soit de la naïveté candide soit un parti pris malhonnête, intellectuellement parlant.

Cordialement,
Sensi

Alain said...

Je pense avoir demontre plus d'une fois mon desir d'objectivite et d'equilibre.
Quant il faut critiquer Israel,je ne me gene pas et je ne pense pas non plus tenir un dicours de propagande pro-israelien (ou alors tu ne m'as pas lu..)
Simplement je tenais a souligner que dans l'ensemble (il ya toujours des injustices,des infamies et des mensonges)l'armee israelienne ne vise pas de civils .C'est un fait indiscutable;je suis desole.
A la difference d'extremistes palestiniens qui envoient des momes se faire sauter dans des bus en leur promettant le paradis.
c'est un fait;chacun l'expliquera comme il le peut et le veut.

RACHEL said...

Bravo Alain
J'aime beaucoup vos articles et votre sens de l'humour . J'aurai l'occasion de vous en dire plus une prochaine fois .