GAZA ET ISRAEL RETROUVENT (PRESQUE) LE CALME....TOUS PERDANTS!

Le cessez le feu est donc arrivé, comme je l'avais prévu il y a quelques jours, juste à temps pour permettre à Barack Obama de prendre fonction....Et c'est tant mieux, quelles que soient les affirmations de ceux qui pensent qu'il faut exterminer complètement le hamas et encore 2000 enfants avec...C'est vrai les victimes civiles palestiniennes sont des victimes collatérales (terme ignoble), c'est vrai qu'à la différence du Hamas, Israël ne vise pas volontairement les populations, mais trop c'est trop; assez de sang versé! Le juste désir de destruction du Hamas ne justifie pas autant de morts innocents.

Un cessez le feu provisoire? sans doute extremement précaire; pas de victoire annoncée, des menaces encore bien présentes. Le Hamas qui a a reçu un gros coup de bambou mais qui n'abdique pas et fera sans doute tout pour se réarmer de nouveau et tirer. Le pouvoir de dissuasion de Tsahal restauré ? c'est ce qu'affirme le gouvernement Israélien...pas bien sur non plus.

Nous verrons dans les prochains jours si le calme perdure ou si la violence resurgit. En attendant nous sommes tous perdants. Les palestiniens ont perdu des centaines d' enfants, un semblant de pays et une force de frappe considérablement diminuée et Israël a perdu la bataille des médias (et bientôt les journalistes vont pouvoir entrer et montrer toute l'horreur....) et de son image dans le monde et peut-être l'espoir d'une paix proche. Qui peut penser que toutes ces générations d'enfants bombardées, du hamas ou pas, puissent envisager un jour de vivre en paix avec nous? Le seul espoir viendra de la capacité des palestiniens à renverser le pouvoir du Hamas. Si cela se produit, à Israël de conclure la paix avec le Fatah. Enfin Israël a encore perdu un espoir de revoir Guilad Shalit retrouver sa famille; j'espère tellement me tromper.

Que reste -il de ces trois semaines de combats? essentiellement des images d'enfants tués. C'est comme çà on ne peut rien y faire; on a beau crier haut et fort, et à juste titre, que le Hamas utilise les civils comme boucliers, que cela fait 8 ans que les terroristes du hamas bombardent le sud de roquettes....rien n'y fera le monde retiendra la misère des civils palestiniens.

Une image marquante qui restera comme un symbole est celle de ce docteur palestinien qui travaille en Israël et qui a perdu deux filles dans un bombardement vendredi soir; 24 heures d'enfer résumées dans ce sujet ci-dessous (en hébreu). Son histoire est pour moi le condensé de ce conflit et de cette terrible réalité que nous vivons ou se mêlent des civils des deux cotés, où souffrent des enfants palestiniens et israéliens et où le dialogue est rendu quasiment impossible et où chaque partie n'entend que ses arguments. C'est aussi l'illustration de cette vérité impossible à déterminer exactement. Peu importent les raisons qui ont conduit Tsahal à viser la maison de cette famille; un symbole de co-existence a été effacé et anéanti:

2 commentaires:

Anonymous said...

encore une fois, une guerre lâche contre des civils qui sont fautifs parcequ"ils ont croisé vos tirs d'armes interdites. Les images horribles existent depuis le début. Donnez leur terre aux palistiniens et la paix reignera. BHL pourra méditer sur le comment, le pourquoi tout le monde le sait!

Harold said...

J'ai entendu que Gaza a recommencé pendant ce cessé le feu...
Ils font n'importe quoi, et les résultats vont être horrible encore une fois...