ZEEV STERNELL, DU QUOTIDIEN HAARETZ, VICTIME D'UN ATTENTAT

Ze'ev Sternhell, éminent professeur d’histoire et éditorialiste brillant du quotidien Haaretz a été victime d’un attentat cette nuit devant son domicile. Il semblerait que les auteurs soient des extrémistes de droite ; Sternell étant connu pour ses positions ultra-pacifistes et pour ses éditoriaux acerbes sur la politique de Paix israélienne.

C’est une nouvelle inquiétante et qui illustre la menace existante et grandissante à l’intérieur même de la société israélienne. D’un coté, les citoyens israéliens arabes résidents de Jérusalem qui se (re)lancent dans le terrorisme, de l’autre des fanas de droite, des résidents des colonies de Judée Samarie qui s’unissent et rêvent de prendre en main la « défense » du pays et utilisent eux aussi la terreur contre ceux qui ont des idées différentes des leurs. Certains refuseront la comparaison mais ce que je note c’est que dans les deux cas, c’est la violence et le sang qui l’emportent. Suite à cet événement ; la police a également décidé de placer sous protection le dirigeant du mouvement « la paix maintenant », lui aussi sous la menace.

Il faut bien l’avouer, dans les deux cas, le gouvernement et la police restent impuissants et inefficaces, voire immobiles. Comme on le craignait depuis pas mal de temps déjà , les extrémistes des deux bords sont peu à peu en train de s’imposer et de faire triompher la violence.
Les fossés s’agrandissent et la haine est présente au quotidien. Nous dormons sur un brasier qui ne demande qu’à s’enflammer de nouveau.
Ou est le leader qui se lèvera pour faire régner l’ordre et redonner l’espoir à toute une région?
Tsipi, as-tu l’étoffe ?

1 commentaires:

ysa said...

On se souvient des messages de haine proférés par les extrémistes de droite à l'égard de Rabin... Tu as raison, tous ces extrémistes ont un point commun, la violence et surtout éviter que la paix ne s'installe.