DE VRAIS REGRETS...


Juste une petite réflexion passée par là ...
En 2000, il semble que le monde a perdu au change quand Al Gore s'est fait volé l'élection. (je rappelle qu'il a remporté le vote populaire avec un écart de 200 000 voix!).

D'un coté, un ancien propriétaire de Baseball texan, partisan féroce de la peine de mort, néo-conservateur extrémiste affairiste affaireux; persuadé de pouvoir imposer la démocratie dans une région dont il n'a pas la moindre connaissance, à l'origine d' une guerre inutile en raison d'un danger totalement ré-inventé. Mais aussi un homme incapable de lancer le moindre processus de dialogue dans notre région ou même ailleurs.

Et puis de l'autre un ancien ex-président rodé aux affaires internationales, proche de Clinton et spécialiste de l'environnement, homme de raison et de parole.
Et puis tout simplement nommé il y a quelques jours Prix nobel de la paix.

On (plutôt les américains) aurait pas loupé un truc la?

Pour ceux qui ont des regrets, un site s'est créé pour essayer de convaincre Gore de se présenter en 2008.

3 commentaires:

pascale said...

salut Alain,
les regrets c'est pas trop mon truc
reste à savoir ce qu'aurait "donné" Al Gore en situation de Président des Etats Unis : le pouvoir, les influences, la raison d'état...
c'est peut-être à sa Liberté qu'il doit ce qu'il est aujourd'hui ?

Alain said...

C'est vrai pascale, ce n'est sûrement pas la même chose, mais mon petit doigt me dit qu'il n'aurait pas pu être plus mauvais que Bush..

Karine F. said...

Osons espérer que les américains sortiront du Bush...
Hillary Clinton pourrait prendre la relève !