TOUT POUR LA MUSIQUE....(1ere partie)


Existe-t-il une scene Jazz en Israel?
Telle est la question que me posait hier
Ouriel (qui nous gate d'ailleurs sur son site avec ses nombreux podcasts Jazz toujours reussis.)

Oui, il y a de quoi faire pour celui qui aime. On y reviendra...

Apres mure réflexion je decidais donc de tenter un bref état des lieux de la scene musicale israelienne.
Mieux encore , me lancer dans une serie d'articles sur l'art en Israel.(mais jusqu'ou s'arretera-t-il?....). L'idée est tentante meme si il ya danger de ne pas aborder le sujet dans toute sa profondeur.
N'hesitez donc pas a hurler en cas d'oubli ou de raccourci superficiel.

Commencons donc par celle qui, dit-on dans nos campagnes, adoucit les moeurs (sauf ici...):
La musique.
Contrairement aux idées recues, il existe en Israel,un vivier de talents etonnant. Riche et multicolore.
Du fait essentiellement de la barriere linguistique, cette musique reste ,helas, confinée entre la Jordanie et la mer.
Mais les vents sont en train de tourner et petit a petit, quelques artistes commencent a se faire un nom a l'etranger.

Il est temps aussi pour nos feujs et feujettes de Navarre de comprendre qu'il existe des musiciens Israeliens qui jouent dans d'autres endroits que les salons Hoche pour la bar-mitzva du petit Salomon.
Ecouter Zahava Ben, Eyal Golan ou Sarit Haddad ,c'est sympa, c'est un peu comme passer ses journées a se dodiner aux rythmes de bourrées alsaciennes ou autres chorales corses avec I muvrini.

Ces chanteurs (tout a fait respectables par ailleurs ) ne font rien d'autre que de la musique populaire folklorique. Aujourd'hui sepharade, hier Ashkenaze.

Ce fut ainsi les chants populaires d'Europe de l'est qui bercerent ce nouveau-né denommé Israel.
Refrains yiddish sur melodies russo-polonaises...(sortez le prozac...)
Qui n'a pas en tete ces images des soirées folkloriques du Kibbutz ou les nouveaux immigrés, tout de blanc vétus, se donnaient la main pour d'interminables rondes endiablées ?

J'ai donc choisi de diviser la scene Israelienne en trois catégories: la varieté(ethnique ou pas), la scene rock et la world music. Puis nous reviendrons sur le Jazz, c'est promis.
Tout d'abord la varieté.
J'y ai trouvé d'ailleurs beaucoup de similitudes avec la France.
Les israeliens ont une longue tradition de chansons et raffolent des prime-time de varietes.Mais sans Michel Drucker.
La derniere mode etant les soirees "chansons en public" organisées dans tous les bars et cafés du pays. On s'y roule sous la table aux sons des plus grand tubes de ces trente dernieres années.

Mais la varieté Israelienne a compté de vrais auteurs comme Arik Einstein, Shalom Chanor, Ehud Manor, Nomi shemer, Matti Caspi ou encore Meir Ariel .
Certains furent de vrais poetes et compositeurs , d'autres de grand interpretes. Les Brel, Brassens ou Ferré du peuple israelien.
Quelque uns sont partis, d'autres continuent d'enchanter les foules.

Mais il ya aussi les Rita, Boaz Charabi ,corinne Alall, Judith ravitz...etc..etc.., piliers éternels des soirées populaires. Eux aussi faiseurs de tube gravés dans la mémoire populaire.

Aujourd'hui ,le Pape c'est Shlomo Artzi, vieux beau, eternel romantique et amoureux de sa personne.Une sorte de Johnny Halliday juif, en moins rock et moins belge....

J'en parlais auparavant, il convient d'associer a la variette, la musique "mizhrari", phénomene ethnique devastateur qui domine tout le marché du disque !
Les shepharades chantent ,dansent et font hurler les auto-radios. Avec la moquette......

De ce son oriental, Ophra Haza et Zohav Argov furent les premieres grandes stars dans les annees 70- 80.
Tous deux y laisserent leur ame, brulés par la gloire et ses exces.

.... (A SUIVRE)

Discographies sur
IsraelMusic

3 commentaires:

Sébastien said...

Merci de nous faire découvrir de nouveaux horizons musicaux !

C'est vrai qu'en France, la musique israélienne que l'on connaît est plutôt limitée.

J'attends la suite avec impatience.

Anonymous said...

tu as oublié de parler de hanan yovel et pourtant il était à ton mariage,ingrat....
envoie tes liens a attias.dentiste@wanadoo.fr
Merci pour ta photo de Daphina, ca a donné des idées à ma soeur qui nous en fait une samedi dernier, je me suis régalé, j'attends de gouter la tienne pour comparer....
David P

arno said...

tu connais metropolin? un super groupe israélien au son techno lounge , genre moby mais en hébreu.. je suis fan et je conseille leur album