PLACE DES GRANDS HOMMES, TEL AVIV


On s'etait dit rendez-vous dans dix ans écrivait le poete (...).

Une décennie apres , les faiseurs de paix etaient réunis hier soir.
Meme jour, meme heure...

Sur cette place autrefois appellée "place des rois d'Israel"; ils sont venus rendre hommage a celui qui n'etait pas loin d'en etre un,
Ytzhak Rabin.

La, sur le lieu de cette incroyable tragedie, ils sont venus nous dire que le mot Shalom avait un sens.

Engagez vous en politique ! hurla Shimon Peres a une foule belle a en crever...

Rabin est mort pour vous ! lanca Bill Clinton...et aussi pour les enfants palestiniens ,ajouta-il.

Les paroles de ces deux hommes d'exception s'engouffrerent au plus profond de nous,
comme un echo aux mélodies de David Broza, Aviv Gefen et Shotei hanevua également présents, eux aussi émus et enflammés, eux aussi chanteurs de paix.

Et si ils avaient raison?...

et si il etait temps pour nous juifs israeliens,
et pour vous juifs de diaspora de prendre notre destin entre nos mains,
de persuader les autres que la paix ca veut dire quelque chose meme si cela resonne comme un vieux cliché,
de preferer l'action aux paroles,
de participer , écrire, crier et se revolter
d'aller crier au monde que Rabin a gagné et qu'il n'est pas mort pour rien.

Shalom, shalom .

1 commentaires:

Sébastien said...

Tu as raison à 200% ! Il est plus que temps de donner un sens au mot Shalom. Il y a trop de morts des 2 côtés.

Mais pour faire la paix, il faut être 2. J'y croyais vraiment à la mort d'Arafat. Mais 1 an après, je doute avec tristesse qu'on puisse aboutir à la paix bientôt.

Je ne désespère pas mais paradoxalement je ne suis pas optimiste. Si je pouvais avoir tort...