HAVER BILL


Y a t il un plus grand ami d'Israel que William jefferson Clinton?

Pour une raison inconnue (a nos oreilles) Bill Clinton a oeuvré pour la paix de facon inlassable depuis 15 ans.

Quant il fut maitre de la maison blanche, il n'a cessé d'encourager les initiatives suceptibles de lancer et relancer le rapprochement entre Israeliens et palestiniens.

En 1993 il fut celui qui réagit le premier aux accords d'Oslo et se precipita pour organiser cette inoubliable céremonie a la maison blanche ou Rabin accepta dans la douleur de serrer la paluche a son énnemi de toujours ,Arafat, enterinant ainsi officiellement la reconaissance de l'OLP et le début d'un processus de paix si porteur d'espoirs pour la region.

L'annee d'apres il contibua de nouveau a la signature d'un traité de paix avec la Jordanie et le regretté Roi Hussein.
On se souvient également de son immense tristesse suite au meurtre de Rabin et de son légendaire "shalom Haver" lancé depuis Washington ,et aujourdhui collé sur bon nombre de voitures et frigidaires israeliens.

Puis en 2000 vint le sommet de Camp David ou il n'economisa pas ses efforts pour permettre a Ehud Barak et Arafat de parvenir a un accord.
Jours et nuits , cet infatigable "peacemaker" tenta de convaincre les deux hommes d'en finir avec cinquante annees de conflit.
Nous revient alors cet image d'un président fatigué apparaissant a la tibune d'une conférence de presse improvisée ou il dut admettre l'echec des negociations.
Blamant également de facon implicite Yasser Arafat pour son refus et son entetement.

Lui et Hilary ont d'ailleurs pris depuis un parti assez pro Israelien, apparement décus par le manque de vision politique dont fit preuve alors le vieux renard palestinien.

Ce fut la, sa derniere tentative avant son depart de la maison Blanche.

On evoquera egalement son rapprochement avec la communaute juive americaine grace ses nombreuses réunions de travail avec Monica legwinski au cours desquelles il n'hesita pas a enfiler....le bleu de travail et a retrousser sa chemise....

Hier soir Clinton etait également présent pour parler de Rabin et allumer quelques bougies en compagnie de Sharon et de l'ensemble de la classe politique israelienne.

En voyant ces images, on souhaiterait qu'il soit encore président des Etats unis et qu'il continue a eclairer les esprits et les coeurs.
A la difference de son successeur, cowboy sans cerveau et sans vista, triste représentant d'une amerique néo-conservatrice a la conquete d'un nouveau monde qui nous fait froid dans le dos.

Moi je choisirais bien Bill comme prochain secretaire des Nations-unies.
Bon pour le monde et bon pour Israel.....

1 commentaires:

Sébastien said...

Selon l'ancien garde du corps d'Arafat, il aurait rejeté toutes les propositions de Barak à Camp David car il craignait, s'il acceptait, d'être assassiné. Voilà, tout ça pour sauver sa peau...

De notre côté, Rabin n'a pas hésité à se mettre en danger. Sharon non plus n'a pas hésité.

C'est ce qui différencie les Grands Hommes dont Clinton fait partie, des individus sordides de l'histoire.