LES GENS DU NORD



La semaine de Pessach s'est achevée et je m'arrète un instant sur ces visages colorés et différents les uns des autres . Déja la queue pour un peu de Hametz.Pratiquant ou non les israeliens n'ont pas mangé de pain....ou presque.Les matzach vont disparaitre pour faire place sur les étagères dégarnies a des pitas et Hallach fraichement pétries .

Les premières nefles ont fait leur apparition , l'été arrive , ses pastèques et ses mangues . Je continue mon chemin tout près de cette source, au fond cette vallée. A l'ombre d'un olivier centenaire , je savoure ce paysage "pastorali", comme ils disent si bien...

La Galilée est endroit à part en Israel. Verdoyante à souhait, montagneuse et peuplées de ruissaux qui enchantent les enfants.Celle que l'on nomme la toscane du moyen-orient commence au dessus de Haifa et s'etend de de Akko au Golan . La mer a l'ouest , le lac de Galilee a l'est.
Pour avoir le défaut (ou le mérite) d'etre éloignée du centre nerveux du pays (Tel-aviv ) et plus encore de la capitale spirituelle, Jerusalem, la région est assez isolée .Quelquefois meme snobée par les gens du centre qui pourtant se mettent a découvrir les plaisirs de cette provence ou l'on cultive l'olivier, la vigne et le gout de vivre au ralenti. Le temps d'un week-end dans les chambres d'hotes et chalets en bois qui poussent de toute part.
Pourtant pas si retirée ,deux heures de route et nous sommes a Tel-aviv; un Paris-Trouville ,quoi .

Ce qui est unique au premier abord c'est la coexistence. Juifs, Druzes,arabes chretiens et musulmans..etc,etc....
Oui, cette fameuse coexistence si souvent révée prend ici forme.

Un exemple: l'usine du kibbutz ou je réside: 200 employes, 80 sont des membres de kibbutz (juifs de toutes origines; argentins, americains,urugayens, italiens.,etc...), 8 ethiopiens , 22 arabes musulmans, 28 druzes, 14 libanais chretiens (de l'ancienne armee libanaise pro israelienne "tsadal") 29 immigrés russes nouveaux ou plus anciens , juifs ou catholiques .Et tout ceci sans l'ombre d'un problème; pas le moindre anicroche, la moindre remarque raciale.
On ne pense ici qu'a nourrir sa famille dignement et finir sa semaine de boulot.Pas de revendication territoriale , religieuse ou éthnique.


La belle Galilée est un patchwork de villages de toutes confessions .De Tsfat la Kabbaliste a Nazareth la sainte . Pas de ligne verte, pas de mur de separation, pas de barrage. Il faut aussi avouer que la relative distance qui nous sépare des territoires palestiniens contribue a cette tranquilité. Seule la toute proche frontiere libanaise est la pour nous rappeller la precarité de cette harmonie entre-apercue.

Cette diversite éthnique se traduit aussi dans l'alimentation .
Ne me retrouvais-je pas hier soir, dans un joli boui-boui de Tarshira ( village druze) tenu par un arabe chretien marié a une russe qui prépare des pizzas au Bacon digne de downtown New-york.
Les habitants du nord mangent de l'agneau et du cochon, de la féta et du cahskaval; fabriquent des vins de très (très ) haute qualité et c'est bien ici également que l'on trouve les meilleurs houmous du monde (sans exageration aucune).

Pas de discrimination,ou tres peu, pas de tensions ; Pas de ghettos religieux non plus; le juif pratiquant a ici plutot le look hébreu new age et cultive son fromage de chèvre la Torah à la main.

la Galilee grandit et prospère; on batit on investit;on rève d'un paradis sur terre , ou plutot un embryon de paix et de tolèrance qui pourrait peut-etre entrainer avec lui le reste d'un pays pris dans ses tourments.

2 commentaires:

pascale said...

merci alain
un joli message (et de bonnes vacances !) et peut-etre, pour résumer, si je peux me le permettre de là ou je suis, quand on ne se sent pas agressé on n'agresse pas ???...je sais le fameux "qui de l'oeuf ou la poule ?"vas-tu me répondre...@+

prof said...

holla
rendez vous sur jewisheritage
a bientot
marcel