CINEMA EN BERNE


Que l'on soit en Israel, en France ou bien ailleurs ...ce 30 juillet restera comme une journée tristounette pour les amateurs du Septième art; avec la disparition de deux monstres, de vrais monstres.
Michel Serrault , roi de la comédie depuis ...si longtemps, j'ai l'impression qu'il faisait partie de ma famille.
Ingmar Bergman, immense réalisateur , légende du cinéma, secret et mystique à la fois.
Deux styles opposés, l'un populaire l'autre plus hermétique. Mais tous deux rejoignent l'au-delà après l'avoir si souvent tutoyé à travers leur art.
Il y a des jours comme ca...

1 commentaires:

Byalpel said...

ouaip... fait de la peine pour serrault surtout.

enfin ca aurait pu être pire : ça aurait pu etre bruce willis (ne parlons pas de malheur)