LE MOUSTIQUE ET LE BOURGEON


Malgré le vent et le froid.
Malgre l'humidité et la saison...il était la; immobile,stupéfait,un peu paniqué aussi.
Le premier moustique de l'année .Pas de la race des petits nerveux sonores qui vous tournent en bourrique juste au moment de s'endormir puis rigolent en contemplant cette main qui gratte et regratte.

Non,non il s'agissait de ceux aux grandes pattes.Lents et retardés.
Ceux qu'ont a le temps d'exterminer tranquillement a l'aide d'une pantoufle de velours.
Ils arrivent toujours en premier,annoncent le printemps.
Et oui,en Israel le printemps pointe son nez...meme vu un premier bourgeon...
Etait-ce un moustique juif?..pas vu de kippa...pas eu le temps d'apercevoir un kiki circoncis.
Mais je l'ai abbattu sans pitié,pas parce qu'il etait juif....
simplement parce que c'etait facile.Trop petit le moustique.Facile a deglinguer.Je crois qu'il a pas souffert.
J'ai tué sans raison....
Un gang de barbares a tué Ilan sans raison aussi...ou bien parce qu'il était juif?
Il ne connaitra pas ce nouveau printemps qui pointe son nez.
Ils ne verra pas les égosiers sourirent au Soleil de mars.
En Israel ou ailleurs...
Boulevard Voltaire,il ya des plataniers je crois;comme dans la cour d'ecole de la rue Vauvenargues.C'etait il ya longtemps;c'etait dans cette France colorée ou je grandis parmi les yougos, les arabes, les noirs, les portugais et tous les autres.C'etait chouette.

Je crois que je vais lui planter un arbre.
Pas besoin d'etre juif pour apprecier les bourgeons en fleur.

2 commentaires:

ravind said...

j avais reve qu on etait tous freres
j avais reve qu on avait le meme
ideal
j avais reve que tout irait de mieux en mieux
mais j avais oublié les cons.
il faudrait peut etre rappeler qu on appartient a la terre et non l inverse
imagine
RAvind en force avec toi!

Anonymous said...

Je me demande à quel point le type d'idéologie véhiculée par des gens comme Dieudonné ne légitiment pas ce genre d'acte dans la tête de types un peu simplets d'esprit et sans aucune valeur de respect d'autrui. Etonnant aussi comment les média et les intellos bien-pensants ont essayé de noyer ce crime odieux dans la grande marmite du racisme ordinaire, alors qu'il s'agit clairement d'un crime antisémite.